Swiss Bio Inov présente l'ATP38® de 4ème génération dédié aux soins médicaux.

La thérapie photonique de basse intensité ou «Low Level Light Therapy» plus connue sous le terme de LLLT, correspond aux technologies de modulation biophotonique non-invasives. Les LLLT utilisent des longueurs d’ondes pour régénérer les cellules.

L'ATP38®, ces LLLT permettent de traiter de plus grandes surfaces  avec plus de précisions garantissant la dose d'énergie.

La photostimulation (appelée également photothérapie) est un mode de traitement non agressif et non thermique qui repose sur l'utilisation des différentes longueurs d'ondes correspondant à un champ d'action bien précis. Les photons pénètrent dans la peau et sont absorbés par les cellules. Ces dernières vont optimiser leur énergie et synthétiser les autres composants des cellules.

 

La photostimulation est une technique qui bénéficie d'un recul de longue date. Utilisée au départ par la NASA pour ses vertus à accélérer la cicatrisation des plaies des astronautes, les photons ont ensuite fait l'objet de nombreuses études qui ont confirmé leur efficacité et leur innocuité dans le traitement des problèmes de peau. Grâce à ces propriétés stimulantes, anti-inflammatoires, antalgiques et curatives, son application s'est aujourd'hui étendue à tous les domaines de la médecine.Le concept de biostimulation a fait ses preuves sur un large panel d'applications et a été validé par de nombreuses études cliniques, mettant en lumière son efficacité et l'absence d'effets secondaires.

Distributeur

Swiss Bio Inov Europe

305 Allées de craponne 

13300 Salon-de-Provence - FRANCE

Tél :  +33 (0)4 13 22 83 32

E-mail : info@swissbioinov-europe.com

Fabricant

Swiss Bio Inov S.A.

Route de Sommentier 14C 

1687 Vuisternens-devant-Romont - SUISSE

Tél :  0041 79 715 14 50 

E-mail : atp38sbi@gmail.com

|
Version 2.0.0  Date de mise à jour : Mai 2018
|
|
Dispositif médical de classe IIa - Technologie pour applications médicales : antalgique, anti-inflammatoire, cicatrisation.
Doit être utilisé par des professionnels de santé qualifiés et formés. Des lunettes de protection doivent obligatoirement être portées par le praticien et le patient.
Contre-indiqué pour un usage pédiatrique. Se reporter à la notice d’instruction et aux étiquettes. CE 0459.